ORANGE EN PROVENCE

Contact et Réservation Ouvrir le menu

Location de vacances et Covid 19 : interview dans Vaucluse Matin.

Temps de lecture : 2 min

Location et Covid 19 : notre interview dans Vaucluse Matin

Thierry a été sollicité pour une interview dans Vaucluse Matin.

Vaucluse Matin fait partie du groupe le Dauphiné Libéré.

Le quotidien régional a rédigé un article dans le cadre de la reprise de l’activité de location touristique, durant la période de « déconfinement ». La directrice des Gîtes de France s’est exprimée et Thierry a été interviewé ainsi que les propriétaires du « Mas d’Emma ». situé à Lamotte du Rhône.

Des défis de taille…

« Des défis de taille pour les 900 gîtes et 100 maisons d’hôtes du département ». Tel est le titre de l’article de cette édition de Vaucluse Matin du jeudi 4 juin 2020.

C’est effectivement un sacré challenge! Maintenir une activité économique dans le contexte si particulier de la pandémie du coronavirus Covid 19 n’est pas simple! Les questions du journaliste, Pascal TURC, furent l’occasion de s’exprimer sur le sujet alors que l’épidémie est jugée sous contrôle.

thierry vaucluse matin juin 2020
Crédit photo : Pascal Turc pour Vaucluse Matin

Reproduction du texte de l’entretien.

PT : « Ouvert depuis 10 mois, le gîte du théâtre antique, à Orange, comme les autres structures de ce type, souffre de la situation sanitaire actuelle. Et le propriétaire Thierry Blancheton, désireux de développer son activité, a aussi juste eu le temps d’entrebailler les portes d’une nouvelle maison d’hôtes la veille du début du confinement, avant de les refermer… »

TB : « Il est difficile pour moi de juger par rapport à l’an passé mais je viens de louer le gîte durant 10 jours à des salariés portugais travaillant sur Orange. C’est plus difficile avec la maison d’hôtes où l’effet de proximité joue et peut malheureusement faire peur. J’ai la particularité d’avoir une table végane où nous partageons les repas et où justement, le vivre-ensemble est l’une des clefs de cette formule de location. »


Location de vacances et Covid 19 : interview dans Vaucluse Matin.

TB : « Je préfère jouer la carte de la sécurité et maintenir pour le coup, la distanciation sociale même si cela se répercute sur mon chiffre d’affaires. »

PT : « L’intérêt du gîte, c’est qu’on peut y concocter ses propres repas, ce qui constitue un point essentiel.

TB : « Malgré un petit nombre de réservations, j’avais décidé d’établir un protocole sanitaire de sécurité où j’attendais 7 jours avant de remettre mon bien sur le marché. Au vu de l’essoufflement de la pandémie, j’ai décidé de réduire ce délai tout en conservant un maximum de procédures de désinfection. »

PT : « Thierry Blancheton a donc renforcé le nettoyage et a enlevé objets de décoration, épicerie, coussins, livres et jeux afin de limiter au maximum les risques »

Informations complémentaires à l’article.

Comme je l’indique dans notre protocole, nous avons adopté 2 méthodologies en fonction du type d’hébergement.

AU GITE URBAIN. Nous retirons tous les objets non essentiels du gîte comme certaines décos, des coussins, les livres, les produits d’épicerie etc. J’accueille toujours en personne les voyageurs en maintenant les distanciations. Nous appliquons une remise commerciale de 50% pour la 2ème semaine louée consécutivement à la 1ère. Cela pour inciter à prolonger le séjour d’une même famille au même endroit.

AUX CHAMBRES D’HOTES. En plus de retirer certains objets et de maintenir les distances, nous laissons les chambres inoccupées 72h entre chaque location. Il est régulièrement indiqué par les spécialistes que le Covid19 disparaît des surfaces après seulement quelques heures. Un délai supplémentaire de 3 jours permet ainsi de rassurer complètement les voyageurs.

Page de l'article de juin 2020

Translate